Travail corporel – principes

Pédagogie :

«Notre corps est en permanence l’expression de ce que nous sommes. Il est l’instrument de toute notre vie de relation. La conscience que nous en avons (sensation immédiate, directe et intérieure) conditionne toutes nos activités, nos comportements, nos réactions, nos sensations. Notre corps est aussi notre enracinement dans la chaîne du vivant et dans les lois universelles.

Les activités proposées par les associations Expression et Lafaurie ont pour fond commun le développement de cette conscience corporelle parce qu’elle donne de la valeur et du sens à toutes les formes d’expression. La prise de conscience de l’acte respiratoire en est le chemin. « Tout est contenu dans la reconquête de l’acte respiratoire. » disait H. Peerboom.

A partir de là chacun peut accéder à la conscience des moyens mis en jeu pour agir : le schéma corporel, les appuis, l’utilisation du squelette comme charpente intérieure, la conscience des jeux articulaires comme intelligence du geste juste et expressif, la musculature posturale et les chaînes musculaires avec la recherche du tonus juste, le sens du rythme, le rapport contraction/décontraction, la relation énergie/ espace/ temps etc.

Dans la mesure où l’on a pris le temps de se détendre et de calmer son activité mentale, la pratique et l’expérience nous ouvrent l’accès à la connaissance, à la création, à la poésie, à l’imaginaire.

Les ateliers de travail corporel, d’expression, de danse, permettent à chacun d’entrer dans cette pédagogie à sa mesure et à son rythme.» (Jacques Garros)

Historique :

Le travail corporel a été développé par Hildegarde Peerboom (1905-1979). Les fondements de cette pédagogie étaient posés dès les années 1950 et de nombreuses personnes transmettent à leur tour cet héritage. C’est par le biais du centre Lafaurie Monbadon et de Jacques Garros (psychomotricien et disciple de Mme Peerboom) qu’Olivier Rasal-Allué alors étudiant en psychomotricité rencontre le travail corporel.

L’axe pédagogique clairement donné dès le début par le centre Lafaurie est un éveil à une sensibilité artistique donnant accès à la création et à l’expression. Le travail corporel proposé par notre association s’inscrit dans ce prolongement et propose des activités artistiques de danse, de peinture et de théâtre.

Plus de détails en cliquant sur le lien : http://www.centrelafaurie.com/historique.html

Publications :

corporellement-1Corporellement 1

par Jacques Garros et un groupe de psychomotriciens.
En librairie, ou sur commande au Centre Lafaurie-Monbadon, ou chez l’éditeur.

corporellement-2Corporellement 2

par Jacques Garros
Editions de Midi

En librairie, ou sur commande au Centre Lafaurie-Monbadon, ou chez l’éditeur.

psychomotricitePsychomotricité

par Jacques Garros
Editions de Midi

En librairie, ou sur commande au Centre Lafaurie-Monbadon, ou chez l’éditeur.

Où pratiquer ailleurs en France :
• Centre Lafaurie-Monbadon (Langon)
Jean Masse et Jacques Garros
 
• Les ateliers du cami salié (Pau)
Geneviève Ponton
21 rue des  Palombes, 64000 Pau
 
• L’atelier corporel (Villeneuve sur Lot)
Catherine Boullenger
47340 HAUTEFAGE LA TOUR
 
• Catherine OULANIER (Toulouse-Narbonne)
Psychomotricienne artiste peintre, atelier travail corporel
21 rue de la Méditerranée – 11200 ARGENS-en-Minervois
• Compagnie l’imparfait (Toulon)
Thierry GIANARELLI
 
• Association Yang Shen (Bordeaux)
Josette Barry- Malembits Médecin Acupuncteur
Atelier travail corporel en lien avec la Médecine Traditionnelle Chinoise
 
• Sophie HIERONIMUS (Paris)
46 rue de la Santé – 75014 PARIS
 
• Soleil Koster (Paris-Saint Denis)
 
Pour se distraire…

Couverture DVDDVD Respiration et mouvement (Odile Rouquet):
http://www.rechercheenmouvement.org/spip.php?article51